Avec l’arrivée de l’hiver et la chute rapide de la température, ce cocktail est idéal pour attraper le rhume et, avec un peu de malchance, la grippe.

Soyez proactif pendant cette période de l’année et faites de votre mieux pour vous tenir au chaud, alimenter votre corps correctement et faire de l’exercice régulièrement.

Cependant, même avec la plus grande des préventions contre la grippe, il est difficile d’éviter complètement le mal de gorge.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreux maux de gorge peuvent être guéris d’eux-mêmes, sans intervention ni prescription médicale !

Voici comment.

1. Observez une période de repos appropriée

Le manque de sommeil peut être l’un des facteurs entraînant le rhume ou la grippe (tout deux ayant pour symptôme le mal de gorge).

Dans ce contexte, il est logique que le fait de veiller sur son nombre d’heures de sommeil qualitatives puisse aider à soulager les symptômes.

Il peut alors être bon durant ces périodes de faire des siestes durant la journée et de dormir au moins les sept à neuf heures.

En outre, si vous espérez soulager la douleur et dormir toute la nuit, essayez d’éviter de prendre de l’aspirine.

L’OMS estime que cela peut entraîner d’autres complications de santé comme le syndrome de Reye.

Si vous avez du mal à vous endormir, le fait de vous exercez pourra vous y aider.

2. Prenez du miel de Manuka

Outre la grippe et le rhume, des affections plus graves, comme l’angine à streptocoques, peuvent également provoquer une gêne importante au niveau des voies respiratoires supérieures.

Dans de tels cas, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé, et très probablement de prendre des médicaments sur ordonnance ! Oubliez les voies naturelles.

Cependant, il n’y a pas de mal à faire appel à l’excellent miel de Manuka, que vous immergerez dans de l’eau chaude avec un soupçon de citron…autrement dit, un grog !

Les propriétés antibactériennes du miel peuvent être utilisées pour lutter contre certaines des infections les plus graves.

Si le grog n’est pas trop votre truck, pensez au thé au gingembre !

La racine de gingembre, qui fait partie de la famille des Zingibéracées (comme le curcuma), est une épice qui peut aider l’organisme à combattre la grippe ou le rhume.

Vous pouvez ainsi infuser la racine de gingembre pelée directement, ou alors la hacher dans vos plats préférés ou vos smoothies.

Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires font du gingembre un produit incontournable.

3. Optez pour des gargarismes à l’eau salée

Pas super sexy je dais, mais le fait de “se gargariser” avec de l’eau salée chaude pourrait bien aider à décomposer les sécrétions, à enlever les taches blanches et à apaiser la gorge.

L’eau salée est un choix particulièrement judicieux pour se débarrasser de cette sensation de démangeaison ou de grattement.

Ce n’est toutefois pas une solution miracle comme on peut parfois le lire et il est recommandé de se gargariser plusieurs fois dans la journée jusqu’à ce que vous remarquiez que votre mal de gorge s’estompe.

Comment faire : 

  1. mélangez un quart de cuillère à café de sel d’Himalaya dans un verre d’eau chaude.
  2. utilisez cette eau salée pour vous gargariser, puis recrachez.
  3. répétez cette opération plusieurs fois dans la journée.

Notez que vous pouvez également faire vos gargarismes avec du bicarbonate de sodium, mélangé à de l’eau. Ce mélange est connu pour tuer les bactéries indésirables et empêcher toute croissance de levures ou de champignon.

4. faites appel aux huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un excellent moyen de soulager naturellement une gorge irritée.

Pour un mal de gorge, essayez de mélanger de l’eau avec une goutte d’huile essentielle de citron, de menthe poivrée et d’origan dans une bouteille et vaporisez tout au long de la journée dans l’arrière de votre gorge.

Les propriétés antivirales et antibactériennes curatives de chaque huile vous aideront à apaiser votre gorge.

Notez que les huiles essentielles sont très puissantes et qu’une goutte d’huile suffit amplement. De plus, elle doit être correctement diluée dans une huile porteuse ou de l’eau avant d’être ingérée ou appliquée.

Pour être sûr, consultez un professionnel de la santé avant d’intégrer des huiles essentielles dans votre routine.

5. Humidifiez un peu votre air

L’air sec n’est pas l’ami des maux de gorge.

Ce n’est pas pour rien que ceux qui souffrent d’irritations ou de maux de gorge se réveillent en se sentant le plus mal, cela tient au fait que la bouche s’assèche pendant la nuit dû à un manque de production de salive.

Un humidificateur d’air pourrait alors peut être vous aider à avoir la gorge moins sèche et donc moins irritée au réveil.

Autre ruse, ayez auprès de vous des pastilles pour la gorge, qui ont pour but de stimuler la production de salive.

Enfin, buvez en grande quantité, eau, grog, thé au gingembre.

6. Misez sur l’extrait de feuille d’olivier

L’extrait de feuille d’olivier est à la fois antiviral et antibactérien et peut être pris sous forme de complément alimentaire.

Certaines recherches suggèrent en effet que l’extrait de feuilles d’olivier pourrait réduire l’infectivité et inhiber la réplication des virus qui causent le rhume, la grippe et les infections des voies respiratoires inférieures.

Toutefois la recherche a besoin d’études plus approfondies pour véritablement statuer.

En conclusion

Le mal de gorge n’est pas une partie de plaisir et, malheureusement, il est assez courant.

Essayez ces remèdes naturels pour le soulager.

Si votre mal de gorge s’aggrave ou ne s’améliore pas en quelques jours, consultez votre médecin pour connaître les prochaines étapes.